L'aquarium.png

Lulu joue avec les mots de Karl Valentin

Affiche-aquarium-2 copie.jpg

D’ingénue dont on se rit, la clowne Lulu nous attendrit et nous finissons par rire avec elle.

Avec sa naïveté et sa curiosité désarmantes, elle nous invite chez elle, dans son univers, décalé, tantôt absurde, tantôt surréaliste où chaque objet raconte une histoire.

Elle nous emmène à sa première sortie au théâtre,

nous raconte son rêve qui a viré au « crochemar »,

ses peines de cœur enfermées dans un cartable,

son aquarium qui trône dans sa salle de séjour qui sert de chambre à coucher, 

son poisson Arthur qui a les yeux bleus, 

et ses questionnements sur l’Au-delà.

Pour nous raconter tout ça, elle a choisi les mots de Karl Valentin,

Clown de cabaret à Munich dans les années 30 , grand échalas, magicien du verbe, source d’inspiration pour Jacques Tati, Raymond Devos et Lulu, bien sûr !

Dans l’Au-Delà

« Un problème qui m’intéresse beaucoup, c’est l’au-delà, ou plutôt, la vie après la mort. Bien entendu des idées sur l’au-delà, on ne peut en avoir qu’ici-bas. Alors que réfléchir dans l’au-delà sur l’ici-bas c’est peu probable – peut-être même exclu… »

Ange.png
Karl.V005.png
Karl.V006-CMJN.png
Karl.V005-CMJN.png
decimetre.png
cartable.png
plumier.png
clef.png

Au Théâtre du Jardin d’Hiver

« Pour un peu, au début, on n’aurait pas osé entrer, parce qu’on croyait que seuls les jardiniers ont le droit d’aller au Théâtre du Jardin d’hiver, mais par précaution nous avons demandé par téléphone à un bureau de renseignements, et là on nous a dit « oui » … »

La lettre d'amour

« Cher Chéri !

Les mains en pleurs, je prends dans mes mains mon porte-plume et je t’écris… »

L’Aquarium

« …dans la salle de séjour j’ai, pour mon plaisir personnel, un aquarium, il est comme ça dans le coin, et c’est fantastique ce que ça va bien dans un coin. J’aurais pu avoir aussi un aquarium rond, comme ça, mais ça n’aurait pas rempli le coin… »

J’ai fait un rêve

« C’était sans doute un crochemar. Moi, nous et toute notre chorale, treize personnes, nous étions dans une gare et nous voulions monter dans le train . Au premier coup d’œil, nous voyons que ce train n’a que douze wagons - or nous étions treize… »

crédits photos : Violaine Migheli

bricoleur.png

KARL VALENTIN
clown du quotidien

karl-valentin.de.jpeg

Valentin Ludwig fey, alias Karl Valentin a vu le jour un 4 juin de l’an 1882 dans les faubourgs de Munich. Ce fils de déménageur transporteur, garçon chétif, cheveux roux, visage émacié est un bricoleur né et un musicien né .

Il finit par rencontrer son style et son public en 1907 avec l’Aquarium, son premier sketch. Jusqu'à la fin des années 30, son succès est immense dans toute l'Allemagne.

Succès mérité : Karl Valentin est non seulement un génie de la scène, roi du gag et de l’humour froid, mais encore un magicien du verbe, capable de manier le contresens jusqu’au sens et vice-versa ; un démonteur du langage.

Tombé dans l’oubli, Valentin a sans doute besoin de références actuelles pour être mieux décrit. On pourrait alors dire qu’il a beaucoup d’enfants, qu’il est le père spirituel de Buster Keaton (pour le jeu, un certain  «  surréalisme »), de Groucho Marx ( pour les ruptures de style, les complications progressives jusqu’à l’absurde), de Raymond Devos (pour les mots, l’écriture).

_theatre.png
petites scène.png
Fiche technique

Fiche Technique :

Durée : 50 minutes

Espace scénique : 6m d’ouverture et 4m de profondeur

Peut se jouer en intérieur et extérieur.

Montage : 1heure

Démontage : 30 minutes

Régie lumière : en fonction du lieu

Coût de la représentation sur devis

.

LIVRE D'OR

Livred'or4.png
Livred'or3.png
Livre d'or5.png
Livred'or2.png
Livre d'or1.png